Chronique “à la page” du 17 Septembre

Publié le 16 septembre 2019 3:14

Les livres présentés

Une vie de flic

Un livre de Eric Oliva (11 Septembre 2019)

Résumé :

Éric est flic depuis le début des années 1990. Il a d’abord exercé en Seine-Saint-Denis, le département de tous les excès, puis dans le Sud de la France. En trente ans de carrière, il a enquêté sur toutes sortes d’affaires et croisé des meurtriers, voyous, professionnels de l’arnaque, petits drogués et grands trafiquants.

Dans ce livre sans tabou, il dévoile l’envers du décor et les moments qui ont marqué sa vie de policier. Les interventions musclées où l’on risque sa vie, les planques interminables, les indics qui flirtent avec l’illégalité, les interrogatoires, le suicide de collègues, les arrestations…

Avec beaucoup de passion, il raconte ce métier souvent injustement décrié. Loin de l’image du « fonctionnaire » de police, on découvre qu’être flic c’est d’abord respecter les valeurs de courage, dévouement et intégrité. Un témoignage-vérité sur une véritable vocation au service des autres.

 


Le vin de Pâques

Un livre de Elise Fischer (21 Août 2019)

Résumé :

Annelise est envoyée en reportage par sa rédaction à Villey-Saint-Etienne, petit village des bords de la Moselle, pour couvrir la distribution de vin aux villageois le jour de Pâques, une tradition locale séculaire. L’occasion pour cette quinquagénaire de s’éloigner quelques temps de sa vie bousculée entre un mari infidèle, deux grands enfants sur le départ et un père âgé en perte d’autonomie, enfermé dans son silence.
Sur la route des vignobles de Toul, les souvenirs ramènent Annelise une trentaine d’années auparavant, en 1969. Toute jeune cheftaine, elle a animé un camp scout non loin de là. Parenthèse enchantée où elle a connu son premier amour…
Pourquoi a-t-elle renoncé à ce garçon qu’elle aimait ?
Alors que son existence vole en éclats, Annelise prend conscience de la chape de secrets et d’interdits qui pèse depuis toujours sur ses épaules.
Est-il encore temps de se délivrer du passé ? Et au prix de quelles révélations ?

 


Les portes et les sons qu’elles font

Un livre de Jean-François Dion (Septembre 2019)

Résumé :

« Le choc est d’une violence effroyable. La Nissan rouge sang, s’encastre en obus dans la Twingo beige cendre. La perfore, la précipite, l’explose, la compresse et l’aplatit comme un laminoir d’aciérie contre le tronc noueux du saule ancestral étêté, un molosse impavide à l’écorce éraflée.
La tragédie ne dure que quatre secondes. Les tôles se taisent. Tout se tait. »

Un homme voit sa vie bouleversée le jour où un chauffard tue sa femme et son fils unique. Quatre secondes pour changer une vie.

Un livre sur le destin, la violence d’un événement, l’enfermement d’un homme qui tente de survivre, l’obsession de la vengeance, l’impossibilité de l’assumer.
Le style descriptif et minutieux de l’auteur nous enveloppe de sons glaçants.